L’Église catholique et le tango

 

La danse est un cercle dont le centre est le diable.
(saint Augustin)
 
On dit que le tango est d’une grande lascivité
Et c’est pour ça que Pie X l’a interdit…
Dans les salons élégants nos petites dames,
Avec leurs jupes étincelantes,
Font des diableries qui sont des folies,
En dansant le tango qui est une fête. (Anonyme)

 

Le tango interdit

La Semaine religieuse du diocèse de Dijon publiera demain, 11 janvier 1914, un mandement par lequel l’évêque de Dijon condamne en termes sévères le tango, qu’il qualifie de « mode empruntée aux vachers de Buenos-Ayres ».

Nous nous élevons contre cette danse, ajoute le prélat, au nom de la dignité humaine, de la morale et de la religion. Ces abus sont réprouvés déjà par la bonne société des divers pays. Nous avons la ferme assurance qu’ils ne seront pas acceptés par les familles sérieuses de la Côte-d’Or.

La Semaine religieuse du diocèse d’Arras publiera également demain un mandement de l’évêque d’Arras condamnant le tango comme un divertissement dangereux, interdit aux fidèles.

Mgr Chesnelong, archevêque de Sens, interdit aussi le tango à ses fidèles.

Un avis publié dans la Semaine religieuse de Sens et d’Auxerre estime que cette danse est redoutable aux âmes chrétiennes.

Le Figaro, 10 janvier 1914.

 

Brève

L’Osservatore Romano doit publier, ce soir, une circulaire aux curés des paroisses du diocèse de Rome « contre, dit la circulaire, la danse inconvenante venue d’outre-mer, laquelle est gravement offensante pour la pudeur et a déjà été condamnée par de nombreux évêques et interdite même dans les pays protestants ».

Le Figaro, 4 janvier 1914

 


 

D’autres membres du clergé s’expriment dans le même esprit.

[…] le tango, qui est un puissant dissolvant de la moralité française. (évêque de Verdun)

Cette danse abominable tue la vertu et lâche la bride à tous les appétits. (archevêque le Lyon)

[…] la danse d’origine étrangère connue comme tango, car sa nature lascive offense la morale. Les chrétiens ne doivent pas, en bonne conscience y prendre part. Les confesseurs, dans l’administration du sacrement de pénitence, doivent appliquer ces ordres. (archevêque de Paris)

Si cette femme qui dans le tango est la femme nouvelle, alors que Dieu nous délivre de tout développement ultérieur de cette créature amorale. (Mgr O’Connell, évêque de Boston, cardinal)

Les protestants ne sont pas en reste : Le tango est une régression vers le singe et une confirmation de la théorie de Darwin. (Campbell Morgan, pasteur géorgien)

 


 

Et ça continue après la guerre. En fait ici toutes les danses de couple sont visées.

Agenda

Cours  & Pratique
Atelier & Stage
Concert   Milonga  Festival 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Recherche dans le site

Free Joomla templates by L.THEME