La musique de la milonga

 

La véritable musique de Buenos Aires
n'est pas le tango,
mais la milonga. (J. L. Borges)

 

Dire milonga, c’est dire musique uruguayo-argentine, tant il en existe de sortes et tant elle se métisse avec toutes les formes existantes. Celle qui nous intéresse ici est la milonga urbana, celle que l’on danse en bal.

Musique rapide, sautillante, très syncopée, elle se joue sur une mesure à deux temps, très généralement 2/4, parfois 2/8. Le premier temps de chaque mesure est accentué.

La phrase est de quatre mesures à deux temps, le huitième temps constituant une pause.

Le contretemps joue un rôle encore plus important dans la milonga que dans le tango.

Un peu moins de 10% des tangos sont des milongas.

 

Danser sur la musique de la milonga

Elle se danse de manière plus simple que le tango, bien qu’on puisse utiliser tous les pas de ce dernier. Elle est moins sentimentale, plus gaie, plus joueuse. Elle nécessite moins d’espace.

La figure de base est la baldosa :

  1. un pas en arrière
  2. un pas à gauche
  3. un pas en avant déboîté
  4. un pas en avant remboîté
  5. un pas à droite
  6. rassembler

Vous avez remarqué que les quatre premiers pas sont ceux de la salida. La différence intervient avec le cinquième, où le pas de côté empêche le croisé de la femme.

Si en 6, au lieu de rassembler, on fait un pas en arrière, alors on danse vraiment sur place. La milonga peut ainsi être dansée, même très vivement, dans des espaces étroits.

A partir de cette base les variantes sont nombreuses. Chaque pas peut être fait en un temps ou en trois (traspié) pour marquer le contretemps. Une pause peut être faite avec celle de la musique, sur le huitième temps.

 

 

TRAVAIL EN COURS

Agenda

 code couleurs

Cours  & Pratique
Atelier & Stage
Concert   Milonga  Festival 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Recherche dans le site

Free Joomla templates by L.THEME