La musique du tango

 

La musique dubitative et géométrique du tango (J. L. Borges)

 

Les premiers tangos avaient un rythme avec une mesure en 2/4 mais plus tard, vers le milieu du XXe siècle, le rythme en 4/4 s’impose. Contrairement à la musique classique où les temps forts sont le 2 et le 4, le 1 et le 3 sont accentués (comme dans le jazz et la plupart des musiques populaires). Les notes accentuées sont fréquentes, ainsi que les glissandi et les staccato (notes très détachées).

Un tango est composé de phrases musicales de 4 mesures de 4 temps, 2 mesures montantes, 2 mesures descendantes. Et ainsi de suite.

Comme nombre de musiques populaires, le tango intègre un rythme ternaire dans un tempo binaire. C’est ce qui dans le jazz donne le swing, et permet la danse.

Par ailleurs il privilégie la mélodie par rapport au rythme.

Le contretemps joue un rôle important dans la musique de tango. « Dans la musique, on appelle contretemps une note attaquée sur un temps faible, et suivie d'un temps fort occupé par un silence. Par exemple, dans une mesure à 4/4, une noire placée sur le deuxième temps est un contretemps si celle-ci est suivie d'un silence — le deuxième temps d'un 4/4 est un temps faible ; le troisième, un temps fort. Le contretemps peut également s'articuler, non plus sur un temps faible suivi d'un temps fort, mais sur une partie faible de temps suivie d'une partie forte. Par exemple, dans une mesure à 4/4, une croche placée sur la deuxième partie d'un temps quelconque est également un contretemps si celle-ci est suivie d'un silence. Le contretemps — tout comme la syncope — est perçu par l'auditeur comme un déplacement de l'accent attendu. Il peut être considéré comme un élément rythmique en conflit avec la mesure. » (Wikipedia) On a alors le rythme d’une mesure avec contretemps ainsi marqué : 1, 2 & 3, 4, le & représentant le contretemps en question. Un tango d’Astor Piazzola porte ce nom, A Contratiempo.

En ce qui concerne l’orchestration, le mode de jeu du tango est en partie polyphonique, et réparti de manière égale entre les groupes instrumentaux, si bien que les instruments se relaient dans leur fonction d’instrument rythmique ou comme instrument portant le thème et/ou le contre-chant.

 

Danser sur la musique du tango

Les figures du tango peuvent éventuellement être divisées en deux catégories :

1. celles qui structurent la danse en interprétant la musique :

  • caminata/marche
  • salida
  • baldosa
  • pivot
  • ocho/huit
  • sacada
  • giro/tour
  • ribote
  • etc.

 

2. celles qui ajoutent des ornements :

  • gancho
  • boleo
  • barrida
  • colgada
  • volcada
  • sentada
  • lapíz
  • agujas
  • planeo
  • caída
  • etc.

 

 

TRAVAIL EN COURS

Agenda

 code couleurs

Cours  & pratique
Atelier/Marathon/Stage
Concert    Milonga  Festival 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
8
9
10
11
15
16
17
18
21
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Recherche dans le site

Free Joomla templates by L.THEME